MaPrimeRénov' 2021
MaPrimeRénov' 2021

MaPrimeRénov’ 2021 : bénéficier jusqu’à 90 % de l’aide du gouvernement à la rénovation énergétique

Parmi les subventions accordées aux foyers pour améliorer l’efficacité énergétique de leurs logements, MaPrimeRénov’ a été mis en place depuis le 1er janvier 2020 pour remplacer le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique). Dans le cadre du Plan de relance, l’aide a été renforcée depuis le 1er janvier 2021 et est accessible à tous les ménages, que vous soyez bailleur, propriétaire ou copropriétaire. En fonction des ressources, les aides peuvent être plus ou moins élevées. Besoin de financer des travaux pour améliorer le confort de votre logement ? On vous explique tout sur MaPrimeRénov’ 2021.

MaPrimeRénov’ : qu’est-ce que c’est ?

Comme indiqué précédemment, MaPrimeRénov’ est une aide lancée depuis le 1er janvier 2021 dans l’optique de remplacer le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ainsi que l’aide « Habiter mieux agilité » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Elle a été mise en place pour encourager les travaux de rénovation énergétique dans l’habitat. L’objectif étant de faire diminuer le nombre de logements ayant des notes énergétiques F et G encore appelés « passoires thermiques ».

L’aide MaPrimeRénov’ vise beaucoup à encourager les particuliers et syndicats de copropriétés à engager des travaux ambitieux pour permettre un gain énergétique de plus de 55 %. L’aide offre aussi deux bonus supplémentaires :

  • le bonus sortie de passoire qui cible prioritairement les logements les plus énergivores avec des travaux permettant de sortir de l’état de passoire thermique
  • le bonus Bâtiment basse consommation (BBC) qui récompense l’atteinte de l’étiquette énergie B ou A.

Réaliser des travaux financés par MaPrimeRénov’ permet d’améliorer le confort d’une maison au quotidien. Cela devrait donc permettre une réduction des factures d’énergie et une baisse des émissions de gaz à effet de serre, et par conséquent contribuer à augmenter la valeur du bien au cas où il devrait être revendu.

Qui a droit à MaPrimeRénov’ 2021 ?

Avant toute chose, il faut souligner que lors de son lancement, il a été décidé que MaPrimeRénov’ concernera uniquement les foyers aux revenus modestes, très modestes et intermédiaires. Autrement dit, les ménages les plus riches étaient exclus du dispositif. Mais ça, c’était avant ! En effet, dans le cadre du Plan de relance économique présenté par le gouvernement en septembre, il a été acté un élargissement de l’aide. Ainsi, à partir du 1er janvier 2021, la prime forfaitaire est accessible à tous les ménages et ce, peu importe leurs ressources.

En outre, les propriétaires bailleurs ainsi que les propriétaires occupants peuvent bénéficier de MaPrimeRénov ». Les propriétaires bailleurs sont même considérés comme la principale cible de cette aide, puisque le but du gouvernement est de les pousser à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans les logements qu’ils mettent en location. Ceci pour la simple raison qu’il a été constaté que la grande majorité des habitations aux notes énergétiques F et G sont occupées par des locataires.

Quelles conditions pour toucher l’aide ?

Pour bénéficier de l’aide MaPrimeRénov », vous devez remplir un certain nombre de conditions. Celles-ci sont liées à votre situation, votre logement, les travaux à effectuer et/ou les dépenses.

En ce qui concerne les conditions liées à la situation, nous vous le disions un peu plus haut, la prime est désormais accessible à tous, quelles que soient vos ressources. Cependant, vous devez garder en tête que le calcul du montant se fera sur la base de ces ressources. Plus précisément, c’est le Revenu fiscal de référence (RFR), sur votre avis d’imposition, qui est pris en compte. Ensuite, il faut noter que les plafonds de ressources à respecter ne sont pas les mêmes selon que vous habitez en Île-de-France ou en dehors. Ils sont catégorisés en 4 profils/couleurs en fonction des niveaux de revenus, des ménages les plus modestes aux ménages les plus aisés. On distingue ainsi les profils Ma PrimeRénov’ :

  • bleu
  • jaune
  • violet
  • et rose.

À cela s’ajoute un 5ème profil Copropriété. Il a été établi dans l’optique de fixer les barèmes de la prime en ce qui concerne les travaux réalisés par les copropriétés.

Passons maintenant aux conditions liées au logement. Pour bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ 2021, il faut que les travaux soient réalisés en maison individuelle ou à titre individuel en logement collectif (appartement). Par ailleurs, le logement doit avoir plus de 2 ans pour être éligible. Ajoutons à cela que les travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique doivent être réalisés dans votre résidence principale par un professionnel RGE. La résidence doit être située en France métropolitaine ou dans les départements d’outre-mer (Dom).

MaPrimeRénov’ 2021 : quels sont les travaux/dépenses éligibles ?

Tous les travaux/dépenses éligibles à MaPrimeRénov’ 2021 sont ceux/celles qui ont eu à faire l’objet d’un devis signé à partir du 1er octobre 2020. La prime concerne tous les travaux/dépenses qui garantissent des économies d’énergie. Elle peut financer 1 ou plusieurs de ces travaux/dépenses.

Parmi les travaux concernés, on peut citer par exemple l’installation des chauffages écologiques, d’équipements solaires hybrides, les travaux d’isolation, d’audit énergétique ou encore de protection contre le rayonnement solaire. Pour vous aider dans le choix des travaux/dépenses, n’hésitez pas à faire appel gratuitement à un conseiller spécialisé en rénovation énergétique.

Aussi, n’oubliez pas de bien vérifier l’éligibilité des travaux prévus et le montant de l’aide à laquelle vous pouvez prétendre, en fonction de votre profil, avant de vous lancer. Pour ce qui est du profil, des simulateurs existent en ligne et peuvent vous aider à le vérifier.

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ 2021 ?

Le montant de l’aide MaPrimeRénov’ est forfaitaire. Il dépend donc de plusieurs paramètres, d’où l’intérêt d’utiliser des simulateurs en ligne pour avoir une estimation. En général, le calcul du montant de la prime prend en compte l’emplacement de votre logement, les revenus et la nature des travaux à réaliser. Les foyers les plus modestes pourront avoir jusqu’à 10 000 euros pour l’installation d’une chaudière à granulés ou d’une pompe à chaleur, par exemple.

Soulignons donc que le montant de MaPrimeRénov’ peut aller jusqu’à 90 % du devis pour les ménages les plus modestes. Par contre, il sera d’environ 75 % pour les profils jaune, 60 % pour les profils violet et 40 % pour les profils rose.

Comment faire sa demande ?

La demande de l’aide MaPrimeRénov’ doit se faire directement en ligne sur le site web dédié https://maprimerenov.gouv.fr. Vous devez créer un compte utilisateur pour pouvoir effectuer les démarches.

Les ménages non éligibles à MaPrimeRénov’ avant le 1er octobre 2020 peuvent engager la démarche de travaux avant le dépôt des dossiers. Les dossiers sont reçus depuis le 11 janvier 2021 pour les propriétaires occupants de leur logement. En ce qui concerne les propriétaires bailleurs, ils devront attendre le 1er juillet 2021 pour faire le dépôt de leurs dossiers.

MaPrimeRénov’ est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Vous avez la possibilité de cumuler votre prime MaPrimeRénov’ avec d’autres aides. Il s’agit notamment :

  • des aides versées au titre des Certificats d’économie d’énergie (CEE) et proposées directement par les fournisseurs d’énergies
  • des aides des collectivités locales
  • des aides d’Action logement.

Grâce au cumul, notons qu’il est possible d’atteindre des niveaux d’aide pouvant aller jusqu’à 90 % du montant total des travaux à réaliser. Pour finir, le gouvernement a annoncé que les travaux réalisés dans le cadre du dispositif MaPrimeRénov’ peuvent bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5 %.

Comment se passe le versement de la prime ?

Le versement de votre prime MaPrimeRénov’ se fera par l’Anah. Mais avant ça, n’oubliez pas qu’à la fin des travaux, vous devez transmettre la facture du professionnel que vous avez sollicité. Vous pourrez ainsi demander le versement de votre prime et des aides complémentaires. La facture doit être scannée et téléversée sur le site dédié à la prime dans votre espace personnel.

La prime est versée en une seule fois, par virement bancaire, dans un délai de 4 mois maximum. Une notification vous sera envoyée par messagerie électronique vous confirmant le versement, sur votre compte bancaire, de votre prime ainsi que les aides complémentaires.

Pour finir, sachez que l’Anah peut réaliser ou faire réaliser un contrôle dans le but de vérifier l’achèvement des travaux et prestations financés ainsi que leur conformité. Et en cas de non-conformité, tout ou partie des sommes perçues devra alors être remboursé.